Wagons

La première pièce de ma collection était un wagonnet à cadre carré ce construction artisanale que j'avais pu récupérer dans les années 1975 sur le site de l'ancienne tuilerie de Schorndorf. Il servait longtemps de support pour les pots de fleurs dans le jardin parental, mais a repris ses fonction comme moyen de transport en 1981 sur la voie unique que j'avais posée dans le lopin de terre que j'avais loué à Spiegelberg. 

C'est aussi à Schorndorf que j'ai découvert le chassis d'un wagonnet freiné. Je l'ai récupéré et transformé en wagon couvert, mais aussi pour avoir un abri pour les outils de jardinage. Lors de l'achat du Gmeinder 4460 en 1983, j'ai eu quelques troncons de voie et deux autres wagonnets en prime.

Voilà le début de ma collection de matériel roulant

 

  • Tous les wagons destinés au transport de personnes ont été rallongés à 2,40 m (longueur "unifiée" pour améliorer leur stabilité sous chargement inégal.
  • Accouplement par tiges rigides et goupilles à la place des chaînes triples.
  • 1998: Montage de nouveaux roulements et ressorts à lames que j'avais fait faire en Egypte pendant mon séjour.
  • 2009: Montage d'un réseau éléctrique pour l'éclairage intérieur, signal d'alarme, landerne de queue etc (voir "proposition pour un système électrique...")                

Wagon plat

 

1983

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Construit à partir d'un wagonnet de fabrication artisanale de la tuilerie de Schorndorf. Au tout début, j'avais ajouté un simple plancher pour pouvoir transporter toutes sortes de choses. Avec l'arivée du loco Gmeinder j'ai ajouté deux arceaux d'accouplement provenant de deux autres wagonnets ainsi "amputés".

Remplacement du plancher primitif par une caisse à ridelles rabattables et montage d'un frein à sabots commandé par manivelle amovible. 

Wagon couvert

"type G10"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coustruit à partir d'un wagonnet freiné de l'ancienne tuilerie de Schorndorf avec des cornières de récupération. Jusqu'à l'arrivée de la cabane en tôle ondulée, ce wagon servait d'abri pour les outils de jardin. La vigie est construite autour de la manivelle du frein, à l'autre bout du wagon se trouve une caisse avec couvercle condamnable qui sert de banquette et dorénavent de compartiment pour la batterie du réseau électrique. Les portes coulissantes peuvent être arrêtés en position ouvete ou fermée par une tige horizontale. Deux petits sièges ont été ajoutés côté vigie.

1986: Rénovation intégrale des parois

1998: Montage de ressorts à lames 

2009: Montage d'un réseau éléctrique  

Wagon voyageurs

"Type Cie"

 

(2 wagons)

 

 

 

 

 

 

 

 

La base des deux wagons sont des chassis de wagonnets rallongés à 2,40 m par pièces ajoutés au centre (Entr'axe 700mm). Comme ca, les banquettes sont à l'intérieur des axes, ce qui amoindrit le risque de déraillement en cas de chargement inégal. Les structures quasi identiques sont en matériel de récupération: Cornières, tuyaux zingués, fers à béton. Les toits en frisette sont couverts de carton goudronné.Les wagons ont un frein à sabots commandé par manivelle amovible.

Les deux banquettes simples offrent 4 places assises pour adultes ou 6 places pour enfants.

1998: Montage de ressort à lames

2009: Montage d'un réseau électrique (plafonnier, signal d'alarme)

     

Balladeuse

 

2002

 

(vendue)

 

 

 

 

 

 

 

 

16 places sur banquettes latérales, compartiment pour personnes à mobilité réduite

Pour la construction de cette balladeuse de 4,40m j'avais utilisé deux wagonnets amputés d'un de leurs arceaud d'accouplement et un cadre avec centre abaissé en profiles U massifs. Des éléments en coutchouc sur les glissières des wagonnets assurent une suspension rudimentaire mais assurent une tenue de voie sans faille. La structure de la caisse est en cornières, les parois et le toit sont en frisette. Couverture en carton goudronné. 

En ouvrant une partie de la paroi, les entrées centrales ont un passage de 85 cm ce qui permet le chargement facile d'une poussette ou d'une chaise roulante. Une rampe d'accès est emportée à bord sous les banquettes latérales.

 

Comme cette balladeuse était trop lourde pour les pentes sur le MSGB, je l'ai vendue au club de Neckarbischofsheim en 2008. Cependant, mes amis me la prêtent volontiers pour mes services vapeur à "Mannheim Dampf" en attendant une nouvelle construction....

 

     

Balladeuse

 

(projet 201...?)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Balladeuse d'environ 16 - 18 places, accès handicapés 

Longueur:       4,40 m

Poids:             500 kg

Frein sur les 4 essieux

 

La structure de cette balladeuse sera à peu près identique à celle de l'autorail

Benne tournante

0,5 m³

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Achetée (ensemble avec d'autre matériels utiles) à l'ancienne entreprise de travaux publiques Grübele à Oppenweiler en 1986. Dans les années 1950, cette entreprise s'était spécialisée dans la construction de réservoirs d'eau. Comme les chantiers étaient souvent à des endroits isolés et difficilement accesibles, on utilisait cette petite benne pour acheminer le béton depuis la bétonneuse installée au plus près possible. Les toupies et pompes à béton n'éxistaient pas encore à cette époque.

Cette benne tournante rend d'excellents services pour les travaux de ballastage.  

Bennes basculantes

 

0,5 m³ et 0,75m³

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fil des années, la collection de matériel s'est constamment agrandie. Souvent, les bennes étaient tellement pourries qu'il valait mieux les férailler tout de suite. Par contre, les chassis et les roues valaient le coup d'être préservés. Les essieux de l'autorail proviennent par exemple d'anciens wagonnets en bois d'une scierie.

A part des 4 vieilles bennes basculantes sur la photo j'ai pu acheter 6 exemplaires "Dolberg" en très bon état à la sablière Danzer à Dettingen/Erms en 2009.

Vu la longueur limitée de mes voies, je ne présente ces bennes que très rarement en convoi.

Une fois sortie de la voie de garage grâce à une plaque tournante amovible, l'une ou l'autre sert pour transporter de la terre, du fumier ou du bois.